Fly’In et Inauguration

Samedi 9 Juillet, l’association Réplic’Air organisait sur son nouveau terrain, au nord de la piste de Graulhet-Montdragon, un Fly’In pour saluer l’inauguration des locaux qui avait lieu le même jour.

FlyIn_Graulhet_05A programme de la journée, visite des installations raccordées en électricité la veille, barbecue dans la pure tradition du Sud-Ouest et vols d’appareils venus de partout en France et même d’Espagne ! L’association était fière de présenter la construction pour laquelle ses membres ont beaucoup travaillé depuis le début de l’année, se transformant pour l’occasion en ingénieurs de BTP, en plombiers, en maçons, en électriciens etc. Les locaux nécessitent encore un certain nombre d’heures de travail pour être pleinement opérationnels (aménagement d’un atelier mécanique, finitions) mais c’est une grosse étape de franchie pour l’association.

FlyIn_Graulhet_04Les invités étaient venus en nombre : Maires et Conseillers Généraux de la communauté de communes de Tarn et Dadou dont la ville de Graulhet est membre, conseillers régionaux, membres de l’aérodrome et habitants de la région, sans oublier les amis de l’association ! Après une matinée de présentation de l’activité associative récente, de son installation et de ses projets (Dewoitine D551), les vols d’avions anciens ont eu lieu durant toute l’après-midi. Au total 26 avions ont rempli le parking parmi lesquels des Bücker Jungmann, Boeing Stearman, Morane-Saulnier MS-733, Cessna L19 Bird Dog ou encore Stinson Voyager.

Aujourd’hui la réplique du Morane G qui a permis à l’association de se faire connaître en traversant la Méditerranée est temporairement présentée au musée Aeroscopia à Toulouse. Quant au Nord 3202 de l’association, basé sur le terrain de Sabonnères, il évolue dans les meetings régionaux. Afin pérenniser l’évolution de Réplic’air, l’acquisition du terrain de 3.800 m² sur l’aérodrome de Graulhet permettra à terme de regrouper toutes les machines de l’association dans un même lieu. En plus des 700 m² de constructions modulaires déjà implantés, un hangar d’environ 1000 m² à toiture photovoltaïque pouvant abriter la future flotte d’avions est à l’étude. Ainsi, Morane type G, Nord 3202, Dewoitine D551, mais aussi d’autres appareils qui viendraient compléter la flotte de l’association dormiront sous un même toit et seront exploités à partir de la même plateforme !

Merci à tous les bénévoles et participants à cette journée !