Le Morane-Saulnier type G est un avion conçu en 1912 par Raymond Saulnier et les frères Morane. Ces pionniers ont largement contribué au développement de l’aviation française et mondiale. Leurs avions ont été les instruments de nombreux exploits de l’époque. Ils ont également été fournis aux armées en tant qu’avion de chasse durant les première et seconde guerres mondiales.

À bord du Morane-Saulnier type G, Roland Garros bat de nombreux records. Le 23 septembre 1913, il effectue la première traversée de la Méditerranée.

En bref :

 

  • Avion de course et de record particulièrement performant dans les années 1913-1914
  • Construction bois et toile pour le fuselage et les ailes, entièrement entoilé
  • Avion dit à «gauchissement pur», la totalité de l’aile se vrille pour obtenir la commande en roulis
  • Pas de freins
  • Démarrage à la main

Le projet Morane-Saulnier par Réplic’Air

À l’origine, une envie commune : reconstruire et faire voler à nouveau un avion de 100 ans d’âge. Le Morane G, qui a permis à Roland Garros de traverser la Méditerranée pour la première fois le 23 septembre 1913, fut choisi par l’équipe comme premier projet à réaliser dans le but de retenter une traversée en 2013. C’était un pari fou car, déjà à l’époque, Roland Garros avait craint de ne pas réussir la traversée à cause de problèmes techniques déclarés quelques minutes après le début du vol. En 2011, d’autres difficultés nous attendaient : très peu d’archives permettant de retrouver les plans, des technologies oubliées, pas de budget et finalement peu de temps pour contribuer au projet, chacun des participants étant déjà bien sollicité dans son entreprise.

L’association Réplic’Air a ainsi reconstruit cet avion légendaire sur la base d’archives et de technologies modernes. Après une campagne d’essais en vol, l’avion est prêt à retenter l’aventure. Le 22 septembre 2013, il décolle de Fréjus et atterrit en Tunisie en un peu moins de 8 heures.

Aujourd’hui, le Morane s’est arrêté de voler temporairement pour permettre aux membres de se concentrer sur le nouveau projet. Il est exposé au musée Aeroscopia de Blagnac et crée autour de lui de nouvelles passions et une attraction pour l’aéronautique ancienne mais aussi nouvelle.

En Chiffres :

Constructeur

Réplic’Air (France)

Constructeur historique

Morane-Saulnier (France)

Équipage

1 pilote et 1 passager

Premier Vol

10 août 2013 à Auch avec Christophe Marchand

Traversée de la Méditerranée

23 septembre 2013 avec Baptiste Salis en 7 h 44 de vol

Masse à vide

320 kg

Masse maximale

580 kg

Motorisation

Rotec 7 cylindres en étoile 110 ch – Cylindrée 2,8 litres

Moteur d’époque

Moteurs rotatifs de 7 cylindres en étoile : Rhone 60 ch / Gnome 80 ch

Réservoirs

85 l (avant) + 120 l (arrière) ou 65 l en mode bi-place

Consommation

18 l/h

Vitesse maximale

160 km/h

Vitesse de croisière

100 km/h

Rayon d’action

1 100 km

Plafond maximal

3 800 mètres / 12 500 pieds